Le Yoga chez pour la femme enceinte : une bonne idée ?

Le Yoga chez pour la femme enceinte : une bonne idée ?

Le Yoga chez la femme enceinte est appelé « yoga prénatal ». Vous êtes peut-être une future mère et vous vous demandez si faire du Yoga peut vous aider mieux vous sentir dans votre corps ? La réponse est oui.

Le Yoga prénatal est une variante de la pratique adaptée à la grossesse. Il permet d’effectuer les mouvements du Yoga et permet à la mère de se détendre sans risquer de se blesser elle et le futur enfant.

A travers cet article, vous découvrirez la pratique du Yoga chez les femmes enceintes ainsi que les avantages de la pratique sur le corps et la santé.

 

Origine du Yoga chez les futures mamans

 

Le Yoga prénatal est un style de Yoga pratiqué pendant la grossesse d’une femme. Il permet d’accompagner la future maman dans ce moment si privilégié de sa vie.

Le Yoga prénatal comme son nom l’indique est une variante du Yoga pratiqué chez les femmes enceintes. La pratique a pour but d’accompagner la mère a mieux se sentir durant ce moment qu’est la grossesse.

La grossesse est en effet un moment spéciale, ou la mère sent son enfant évoluer à l’intérieur de son corps.

Selon les mots de Marine, mère de 3 enfants et rédactrice pour le site web PourLesMamans.fr : « Durant la grossesse, des liens entre le bébé et la future maman commencent déjà à se constituer. »

C’est également un moment de patience et de préparation ou durant environ 9 mois, la femme va voir son corps et plus généralement sa vie commencer à changer.

Le Yoga prénatal s’avère être un excellent moyen de commencer à communiquer et prendre soin de son bébé. Il permet entre autre de favoriser les liens vibratoires entre la mère et l’enfant encore présent au sein de son utérus.

La pratique du Yoga permet entre autre d’apporter un soulagement, d’évacuer le stress et de maximiser le bien-être des futures mères durant la phase de grossesse, puis lors de l’accouchement.

C’est sans doute la raison pour laquelle beaucoup de femmes commencent la pratique du Yoga au moment où elles apprennent qu’elles attendent un enfant. Leur grossesse leur semble alors être le moment idéal pour commencer la pratique.

 

Principes du Yoga prénatal

 

L’avantage du Yoga prénatal est qu’il est totalement adapté aux besoins des femmes en phase de grossesse.

L’activité semble en effet avantageuse pour la future mère. Il se pratique dans le calme et la douceur, sans aucune précipitation dans les mouvements et surtout il semble favoriser la prise de conscience de son corps par la femme elle-même.

La technique permet de travailler la respiration, la détente et le bien-être général de la femme, ce qui permet à une femme de mieux vivre sa grossesse. Les femmes pratiquant le Yoga prénatal semble en générale plus rayonnante, plus sereine et plus en phase pour l’arrivée du nouveau-né.

 

Bouger pour bébé

 

De façon générale, la pratique d’activités sans grande intensités tels que le Yoga, la natation ou encore la marche à pied durant la grossesse sont très bonnes pour la santé des futures mères mais également pour le cœur du bébé.

Une étude menée par des scientifiques de l’université Américaine de Kansas city à démontrée que la pratique physique chez les femmes en période de grossesse contribue en effet à la bonne santé cardiaque des nouveau-nés. En faisant 30 minutes d’exercice physique 2 à 3 fois chaque semaine, les effets positifs seraient présent jusqu’à 1 mois après l’accouchement.

Les bébés ayant une mère ayant fait de l’activité physique de façon responsable avant la naissance disposent d’un rythme cardiaque peu élevé, ce qui signifie que leurs cœurs semblent en bonne santé.

Source de l’étude : Congrès Experimental Biology

 

Les autres bienfaits du Yoga prénatal

 

Le Yoga pratiqué par les femmes enceintes favorise les mouvements mais également les étirements simples qui aident la femme à s’assouplir et à se renforcer. La pratique a en effet l’avantage d’être sécurisée.

Les bienfaits du Yoga prénatal sont donc multiples pour les futures mamans :

  • Un corps plus robuste et plus souple.

  • Moins de stress et d’anxiété.

  • Une meilleure capacité d’évacuation des tensions.

  • Les petits maux de la grossesse sont apaisés (tels que le mal de dos, les brûlures d’estomac ou encore les problèmes de circulation sanguine).

  • Moins de fatigue et une meilleure capacité de repos.

  • Une meilleure régulation du système hormonal.

 

Le yoga prénatal n’est néanmoins pas une préparation à la naissance en soi. Il s’agit d’une excellente aide pour les femmes enceintes qui souhaitent se préparer mais ne remplace pas les cours et les séances de préparation à l’accouchement qu’elles peuvent suivre pour mieux vivre l’étape de la naissance.

 

Articles Récents

7 secrets pour une bonne nuit de sommeil

La médecine traditionnelle chinoise vous invite à prendre soin de vous afin de retrouver l'équilibre intérieure que vous méritez ! Certaines plantes et pratiques naturopathiques vous aideront à résoudre vos problèmes...

En savoir plus